Comment aménager son salon pour lui donner un look design ?

En anglais, le salon est désigné comme living-room, ce qui veut dire « pièce où l’on vit ». C’est un endroit où les résidents de la demeure passent beaucoup de temps et où ils s’adonnent à une grande variété d’activités. Ainsi, les éléments du salon doivent être bien agencés, afin de remplir leur fonction pratique tout en conférant un style design. La question qui revient souvent : comment aménager son salon pour obtenir le parfait équilibre ? Explorons quelques pistes de réponses.

D’abord, quand on parle de salon moderne et design, qu’est-ce que cela évoque ? Souvent, la première image, qui apparaît lorsqu’on fait une requête pour un salon de style design sur un moteur de recherche, nous montre une pièce très lumineuse, minimaliste, avec des lignes pures, des objets décoratifs audacieux et quelques éclats de couleur.

Une base neutre que l’on utilise comme un canevas

Les experts en décoration intérieure s’accordent sur le fait que la meilleure manière d’aménager une pièce en lui donnant un style design, c’est de partir avec une base neutre. Les murs, les meubles et le revêtement de plancher respectent donc une palette de tons neutres : blancs, gris, bruns, beiges, noirs…

Les textures et motifs sont unis, et c’est plutôt au niveau des accessoires qu’on applique des touches de couleur. Dans beaucoup de cas, ce sont donc les objets décoratifs qui donnent un aspect plus design à la pièce. Parfois, on peut aussi intégrer des pièces maîtresses contrastantes, comme un fauteuil rouge vif ou un grand tapis à motifs éclatés.

Même au niveau des planchers, il est intéressant d’envisager des revêtements à textures unies. Ces types de surfaces font bien ressortir les autres éléments de décoration qui font partie de l’aménagement de la pièce. Les sols en béton époxy, en vinyle et en PVC gagnent en popularité et sont faciles d’entretien.
Pour autant, le bois, matériau plus traditionnel, n’a pas dit son dernier mot. Les créateurs emploient toujours cette matière noble, profitant de son aspect versatile pour le pousser vers un style très actuel.

La disposition de la pièce

À trop vouloir en mettre, on commet souvent une erreur importante dans la décoration : l’encombrement. Pour bien mettre en valeur les objets décoratifs dans une pièce, il faut, encore une fois, que la base soit bien équilibrée.

Deuxième erreur à ne pas faire : avoir des meubles qui ne sont pas adaptés à la taille de la pièce. Les meubles, qui occupent une grande part de l’espace, doivent être mesurés avec beaucoup de précision
avant d’être achetés. On cherche aussi à prioriser des meubles qui s’intègrent bien les uns avec les autres. Par exemple : des tables qui se glissent au-dessus des bras des fauteuils ou des boîtes de rangement qui peuvent être placées sous les tables.

Pour parvenir à un style qui peut être qualifié comme « design », il faut aussi parfois oser un aménagement plus audacieux. C’est-à-dire qu’on ne doit pas s’en tenir aux fauteuils placés contre les murs, aux étagères fermées et aux tables de café massives. Au lieu, on déplace le fauteuil vers un coin ou vers le centre de la pièce et on choisit des meubles à portes vitrées ou avec des cases ouvertes, pour bien exposer nos objets.

Accessoires : un petit grain de folie

L’emploi d’accessoires décoratifs peut tenir un rôle important pour ce qui est du style de la pièce. Dans ce domaine, ce n’est pas le choix qui manque : cadres, vases, tableaux, plantes, oreillers, rideaux, luminaires, etc.

Il ne faut pas avoir peur de choisir des objets un peu décalés, qui donneront du caractère à l’aménagement intérieur du salon. Voilà un des préceptes du style qualifié de « design » : un beau mélange d’audace, de textures et de couleurs.